Player PopUp
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace


Informations
Top 10 des records les plus incroyables du corps humain (part 1)

Top 10 des records les plus incroyables du corps humain (part 1)

Il existe des êtres humains avec des particularités improbables qui ne passent pas inaperçues. Certains naissent avec ses différences, d’autres par contre la provoquent. Tour d’horizon de cinq (05) des records les plus incroyables du corps humain


Artistes déjantés : Ani K, l’indien qui peint avec sa langue

Artistes déjantés : Ani K, l’indien qui peint avec sa langue

Dans “Variations Sauvages“, Hélène Grimaud définissait l’artiste comme celui qui est presque toujours tendu sur le bord du délire. Sauf qu’il y a certains qui ne sont pas seulement sur le bord. Découvrons Ani K, l’homme qui peint avec sa langue.


Artistes déjantés : Tim Patch, l’homme qui peint avec son sexe

Artistes déjantés : Tim Patch, l’homme qui peint avec son sexe

« Le fou copie l’artiste et l’artiste ressemble au fou ». André Malraux ne pouvait se douter qu’un individu le prendrait au mot des années plus tard après avoir énoncé cette « boutade ». Découvrons Tim Patch, l’homme qui peint avec … son sexe.


Artistes déjantés : Hong Yi, la malaisienne qui peint sans pinceaux

Artistes déjantés : Hong Yi, la malaisienne qui peint sans pinceaux

Quand l’ex footballeur français Eric Cantona définissait l’artiste comme « celui qui a le don d’éclairer une chambre noire », il ne savait pas qu’une jeune femme allait correspondre aussi bien à son assertion. Découvrons Hong Yi, la malaisienne qui peint sans pinceaux.


Artistes déjantés : Vincent Castiglia, l’homme qui peint avec du sang humain

Artistes déjantés : Vincent Castiglia, l’homme qui peint avec du sang humain

Pour l’écrivain français Jules Renard, “le savant généralise, l’artiste individualise“. Dans ce processus d’individualisation, certains poussent parfois le bouchon un peu trop loin. Découvrons Vincent Castiglia, l’homme qui peint uniquement avec du sang humain.


Artistes déjantés : Millie Brown, la femme qui utilise le vomi comme matériau artistique

Artistes déjantés : Millie Brown, la femme qui utilise le vomi comme matériau artistique

L’art est un vivier de talents incroyables où certains hommes et femmes s’appliquent à rendre possible le prétendument impossible. Pendant un mois, nous consacrons une série d’articles sur les plus déjantés d’entre eux. Aujourd’hui, découvrons Millie Brown, la femme qui utilise le vomi comme matériau artistique.


Rechercher un article




Vidéo à la Une
Podcasts

La Chronique de GPP

INTERVIEW FREESTYLE MASSIZO

INTERVIEW FREESTYLE SEAN LEWIS

INTERVIEW FREESTYLE SASORI